Notre chère association

Créée par Richard Posselt, voici les différents acteurs qui la font vivre aujourd'hui, n'hésite pas à te joindre à cette équipe de choc !

Richard, en 2005, a eu cette géniale idée d'association pour les accordéonistes qu'il créera en 2009. 15 ans après, il est toujours présent à tous les stages pour nous éclairer de ses lumières et nous guider sur la voie du bien-être musical. Aussi bien à l'aise dans la pédagogie, l'accompagnement, le conseil, l'ecoute et le partage, il est notre professeur bienveillant. Quelle chance nous avons de le cotoyer encore et encore.

Sans lui, rien de tout ce bonheur. Merci maître ! 


Maëlle, c'est une bise, un doux rêve, c’est un chant de maïs, c’est ma muse à nous, la mascotte des laborieux, chanteuse de charme au timbre vibrant et voilé, l’accordéon est son seul atour, porteur de texte ou bien prétexte elle pourrait le dégrafer et vous pianoter ses chansons directement à l’oreille, animatrice du 3eme type, époumoneuse de cornemuses, bouffonne équilibriste de haute voltage, sirène et pourtant mammifère, polyglotte adulée, comédienne alanguie, ouverte à la scène comme à son public, elle étale son corps nuttela sur la tartine de la vie, d’un mot, d’un geste, elle transcende les foules, harangue l’éphémère, et d’un changement de ton, elle est voix nourricière, délecte l’instant présent au gré de ses envies et offre l’éternité en fragments d’infinis.

Jean-Stéphane, secrétaire de la bande, haut fonctionnaire de bureau, accordéoniste et mateur, exhibitionniste d’émotions fortes, conteur de neutrinos, joueur, chanteur, jouteur aux mélodies indescriptibles, illusionniste de l’impro, équilibriste de l’éolien dans l’autre, j’apprends la main, essaimeur de bonheur, je donne mon cœur qu’il sert à lien, et s’éparpille dans la chaleur d’un radiateur qui vole au son, dans une prose en septième ciel majeur, sur un duo, alunissons. La verve éclectique et musclée, le ramage chargé de myrrhe, de rhum et d’encens – j’en suis fort aise – et bien santé maintenant !

Christian, grand maitre du jardin secret et de la cour des comptes, gardien du trésor, disciple du grand Smaug, il se boit deux litres de venin de cobra verde tous les jours au petit déjeuner, cannibale lecteur de partitions il les dévore et les mitonne en toute munificence pour le plaisir de ceux qu’il a placé sous son zèle afin de les accompagner dans leur envol, formé au shamanisme par Raul, fils de Crâul, il maitrise la survie en milieu associatif hostile et la pratique des rites ancestraux en 6/8 qui feront chamamer votre cœur, battucader vos fessiers et iront forrèr les tréfonds de votre âme à vous trémousser le trémolo jusqu’au bout de la nuit (oh ma cumbia, ma cumbia).

Jean-Philippe est le tout nouveau mannequin de la collection printemps-été 2016, il porte la présidence haute et bien cintrée, sanglée de cuir, veston complet, un papillon en boutonnière et un chapeau en bonbonnière, bientôt Ministre de la Mode et des Danses de Salon, beau comme un accordéon de pompier. Il est notre maitre de classe américaine, détrousseur de comptines, retrousseur de chansons, juke-box cyclotomique, égayeur de notes, accordeur de canons, lindyhopeur de l’extrême, accélérateur de sons, quand y en a plus y en a encore, recordman de la semaine de sommeil la plus courte du monde depuis 2014, il entend bien revendiquer son titre cette année encore !

Tristan, petit dernier à rejoindre le bureau, est là sans l'être. Fourré aux 4 coins du Monde, il fait tout de même l'effort de revenir les étés pour amuser la galerie et montrer que, tout compte fait, on est pas obligé de progresser dans la maîtrise de son instrument pour quand-même être heureux. Malgré son éloignement géographique, il bidouille quelques trucs pour aider les copains.

© Les Laborieux du dépliant - 2021 - stages d'accordéon